Bernard Buffet, artiste majeur de l’art figuratif d’après guerre

  1. Histoire culturelle après-guerre

Le musée du Touquet-Paris-Plage consacre une grande exposition autour de l’œuvre du célèbre peintre Bernard Buffet né en 1928 et décédé en 1999. Le peintre est un artiste majeur de l’art figuratif contemporain d’après-guerre. L’œuvre de Bernard Buffet est considérable et son talent a été reconnu dès les années 1948.

L’œuvre de Bernard Buffet est considérable ; rapidement il a été considéré comme l’égal de Picasso. Ses œuvres figuratives ont marqué l’Histoire culturelle après-guerre de façon notoire. Sur 8.000 toiles, une cinquantaine – nombre déjà exceptionnel – sont rassemblées au Musée du Touquet. L’exposition s’intéresse surtout aux œuvres peintes après 1958 par l’artiste, c’est-à-dire après sa rencontre avec Annabelle, sa muse et compagne, y compris face à la maladie (le peintre souffrait de la maladie de Parkinson) et jusqu’à la mort. Après sa rencontre avec Annabelle, la couleur prendra beaucoup plus d’importance dans l’œuvre de Bernard Buffet, néanmoins toujours caractérisée par un trait noir reconnaissable. Une tendance et une période moins reconnue à l’époque et moins recherchée aujourd’hui par les collectionneurs, que les tableaux peints par l’artiste pendant sa jeunesse. Bernard Buffet influença de nombreux artistes par ses lignes droites noires et son expression puissante et plus d’un demi-siècle plus tard, l’influence de Buffet reste intacte dans le domaine de l’art figuratif et continue d’opérer sur les scènes artistiques partout à travers le monde et plus particulièrement au Japon. Apprécié des collectionneurs, des artistes contemporains ainsi que des critiques d’art, son ascension est fulgurante. Cependant une décennie plus tard le monde de l’art se détourne de l’artiste. Aujourd’hui,   les expositions des œuvres de Bernard Buffet connaissent toujours autant de succès auprès du public. Bien que ce soient généralement ses œuvres de jeunesse qui suscitent l’intérêt des amateurs d’œuvres contemporaines et des experts du monde de l’art, Henry Périer, le commissaire de l’exposition, prend le parti de présenter des œuvres peintes à partir de la fin des années 50. Ainsi, autour d’une cinquantaine de peintures à l’huile, l’exposition retrace le travail de Buffet de 1958 jusqu’à sa mort, période où la couleur prit une place importante « confirmant l’autonomie stylistique de ses débuts » et pendant laquelle il a continué à peindre des chefs-d’œuvre, au trait noir reconnaissable, révélant cette fièvre créatrice qui ne l’a jamais quitté.
La volonté marquée de l’exposition présentée au Musée du Touquet-Paris-Plage est de contribuer à l’évolution actuelle du regard porté sur l’Œuvre de Bernard Buffet.

Articles similaires