Cote de Buffet Bernard sur le marché de l’art moderne et contemporain

Né en 1928, Bernard Buffet a rapidement gagné en notoriété auprès des galeries de peintures contemporaines. Peintre très doué dès ses premières années de travail, il expose partout et le prix des œuvres d’art ne cessent de grimper faisant qu’il pourra rapidement subvenir à ses besoins et vivre de son art.

Bernard Buffet expose en 1946 son premier tableau lors du Salon des moins de trente ans organisé par la Galerie des Beaux Arts. En 1947, il expose au Salon des Indépendants et est remarqué par le célèbre critique d’art, Pierre Descargues. Le musée national d’Art Moderne lui achète à cette occasion une toile. Il participe en 1948 au concours de la jeune peinture de la galerie Drouant-David et y rencontre un grand collectionneur qui fera lachat de dix-sept tableaux de Buffet. Celui-ci défendra le travail du peintre et le mettra en relation avec la galerie d’Emmanuelle David qui lui proposera un contrat d’exclusivité qu’elle partagera par la suite avec le galeriste Maurice GarnierBernard Buffet est honoré du Prix de la critique collective et on lui offrira une exposition personnelle la même année. Il expose aussi au Salon d’Automne de 1948. En 1949, un collectionneur, suite à la publication de Bernard Buffet par Pierre Descargues, met à la disposition de l’artiste, un atelier en échange d’un tableau par trimestre. Plus récemment et depuis 2000, la cote Bernard Buffet est en hausse constante. En moyenne, 100€ investit en 2000 dans une œuvre de Bernard Buffet, valent aujourd’hui 209€. En passant de 4 millions d’euros pour les quelques 300 œuvres, tous genres confondus, présentées en vente en 2009 à 9,3 millions d’euros pour les 558 œuvres en 2013, les prix pratiqués pour cet artiste ont été multipliés par un tiers en l’espace de six années. Le prix des toiles s’échelonnent de 500€ à 2.000€ pour une estampe, environ 5.000€ pour un dessin et entre 25.000€ et 60.000€ pour une peinture. Certains tableaux ont enregistré des prix de vente record pour des toiles comme Deux clowns, Saxophone de 1989, des sommes vertigineuses ont été atteintes lors d’une présentation à Shangai en avril 2014 et vendu 480.000€. Tandis que L’arc de Triomphe de l’Etoile de 1956, a été vendu 204.400€ à Tokyo en juillet 2014. Les places fortes pour cet artiste sont la France, la Grande-Bretagne, les Etats-Unis et surtout le Japon qui montre une vive admiration pour l’œuvre de Bernard Buffet.

Articles similaires