Les techniques picturales de Bernard Buffet

  1. Bernard Buffet

Le monde de la peinture française a vu défiler, au fil des siècles, de grands noms qui ont su s’inscrire comme étant des génies et des talents. Parmi ceux qui onT pu faire la différence figure Bernard Buffet ; homme complexe, adulé, détesté, exceptionnel, tourmenté et encore plus. Autant de mots qui caractérisent un artiste qui a posé ses empreintes en apprivoisant une multitude de techniques picturales. Pour déceler la personnalité qu’il a toujours su insuffler dans ses créations, il est donc difficile de ne pas se pencher sur les différents procédés dont il a usé.

Bernard Buffet : à travers un courant

Quelles que soient les attributions dont Bernard Buffet a été qualifié, tous sont d’accord sur le fait que le peintre, dans ses œuvres est un expressionniste confirmé. Ce courant né au début du XXème siècle, à la suite du fauvisme dont Maurice de Vlaminck est le grand adepte, sera la ligne directrice de ce qui fera le Bernard Buffet tantôt adulé, tantôt critiqué. Car oui, cette forme d’art se voulant évocateur par la déformation a, comme tout autre « style », un code qui lui est propre ; puisqu’apparaît souvent du pinceau tourmenté ou d’une époque trouble. Si faire ressentir est le but premier de l’expressionnisme, les travaux du peintre français qu’est Bernard Buffet sont jugés par certains critiques, comme n’étant pas assez « intellectuels » ; avis qui n’est pas partagé par tous. Ces opinions ne le freinent pas dans son processus de création ; il y trouve même un côté positif qui lui sert et n’arrêtera pas de créer en se servant de sa définition de l’expressionnisme. Une décision qui lui a permis de mettre à jour des tableaux d’exception et des chefs d’œuvres qui lui ont tout de même valu, outre la reconnaissance d’un public qui s’est élargi au fil des années, celui des institutions. C’est d’ailleurs ainsi qu’il est successivement nommé membre de l’Académie des beaux-arts, Officier de la légion d’honneur, Officier des Arts et des Lettres.

Bernard Buffet : à travers les œuvres

Mis à part leur penchant pour l’expressionnisme, Georges Rouault et Bernard Buffet ont de nombreux points communs. Notamment, sur la diversité des techniques dont ils se sont servis au fil de leurs créations. En ce qui concerne Bernard Buffet, huile, encre de chine, crayon, aquarelle sont passés entre ses mains. De plus, il ne s’arrêtera pas à la simple toile et se prête avec un savoir-faire hors du commun, à la lithographie, l’offset, la gravure, la sculpture et la tapisserie. Avec la multitude de techniques qu’il dompte sans difficulté apparente, il a su savamment allier le moderne à ce qui l’est moins. Des teintes sombres et neutres jusqu’aux couleurs les plus vives, Bernard Buffet pose son empreinte en étant toujours fidèle aux lignes droites et aux figures allongées dont il use dans ses œuvres.

Bernard Buffet : à travers les œuvres

Natures mortes, nus, figures, personnages et autres ; on l’aura compris, Bernard Buffet aime faire dans la diversité et en fait plusieurs milliers. Mais malgré le nombre plutôt conséquent de ses réalisations, certaines des créations de l’artiste ont marqué les plus que d’autres. Les plus appréciées étant celles qui arrivent à exprimer toute l’angoisse existentialiste qui le caractérise. Effrayants ou à la limite du pathétique, la tristesse semble toujours se faire sentir dans un coin (ou la totalité) de chacune des créations signées Bernard Buffet. Pour un aperçu de ses œuvres et ainsi avoir une idée générale de ce qui caractérise l’artiste et son art, d’incontournables chefs d’œuvres : Les Sables d’Olonne (pour les paysages), Trente fois Annabelle Schwob (pour un exemple de visage), Lapin et casserole rouge (pour la nature morte). Et ce ne sont là qu’une infime partie de ce dont a regorgé la « carrière de Bernard Buffet » ; difficile de faire le tri dans les quelques 8000 toiles dont il est l’auteur. Mais si c’est pour essayer de comprendre un peu plus l’univers, ses clowns sont à admirer sans modération.

Articles similaires