Sculptures en bronze de Bernard Buffet

  1. Flambé de Bernard

Bernard Buffet est le symbole même de ce mouvement artistique expressionniste qui reflète les séquelles de la Deuxième Guerre Mondiale. Son œuvre est très féconde. Il obtint le Prix de la Critique dès l’âge de vingt ans, du jamais vu auparavant.

Sa fièvre créatrice émane du regard attentif qu’il a porté sur les doutes du genre humain, et par conséquent sur ses propres doutes. Les œuvres de Bernard Buffet ont très vite été appréciées. En effet, à l’époque,  tout le monde aime beaucoup ses œuvres réalisées pendant cette première période épurée de l’artiste peintre. Mais dix années plus tard, le monde de l’art se met à le détester. Certains qualifient cette ingratitude comme étant l’une des plus grandes malhonnêtetés  intellectuelles de notre époque. Sa production picturale exceptionnelle demeure sans conteste une œuvre éloquente, malgré certaines compositions plus controversées, réalisées durant les deux dernières décennies de son existence. Un œuvre dense, étonnante dans son analyse esthétique, et riche d’une profusion créatrice aussi diverses que déstabilisantes. Il en est de même pour son travail de sculpture expressionniste. Depuis 1952 et jusqu`à sa disparition tragique, Bernard Buffet s’est appliqué`chaque année, avec ses expositions thématiques parisiennes, à exprimer avec force le fondement même de la fragilité de notre condition. Ses tableaux, peuvent apparaître parfois comme un viatique désespéré délivré par son extrême sensibilité face aux difficultés de l’espèce humaine, traduisent parfaitement l’énigme de cet homme artiste porté au pinacle par ses admirateurs, ou voué aux gémonies par ses détracteurs. Outre son travail de sculpteur, Buffet était également un très grand graveur. Tout comme Picasso, Buffet était un fou de travail, pointes sèches ou lithographies, sont là pour mieux expliquer toute la diversité de sa force créatrice qui n’avait de cesse, chaque jour, de composer avec la matière ou le support. Lorsque l’artiste s’était tourné vers son égérie, la femme troublante qui deviendra Annabel Buffet l’artiste a fait beaucoup de jaloux face à sa réussite financière pendant la dure période d’après-guerre et fit qu’il fut rejeté par les directeurs de musée car il n’avait pas besoin de leur aide pour vendre son travail artistique.

Articles similaires